GÉNÉRAL TAO

On me demande souvent si j’ai toujours aimé cuisine !

Eh bien oui et non. D’aussi loin que je me souvienne ma mom a toujours super bien cuisiner… et beaucoup. Sans vraiment le savoir elle m’a transmis ces connaissances et son amour pour la bouffe.

Je pense que j’ai vraiment commencé a apprécié cuisiner le jour ou vraiment j’ai eu une relation saine avec la bouffe.

Yep!  L’alimentation a été longtemps ma bête noire. Je n’ai longtemps pas fait les bons choix d’aliments, de quantité et de timing dans la journée. ET je cuisinais que pour garnir mon assiette Nothing more….

Privation, limitation, excès…. All and over again. Not anymore!

Depuis que j’ai intégré un plan dans ma routine je gère mieux ! Je gère mieux mes portions, mes groupes alimentaire, la provenance de mes aliments et mon mindset à l’égard de la bouffe !

Je ne me prive plus, j’ai appris à écouter ma faim et mes envies.

Apprendre à écouter mes besoins, mes vrais.

La bouffe nous offre un monde de possibilités, de saveurs, de couleurs, de textures, de goûts et de richesse il serait fou de s’en passer, de s’en priver.

Sooo cuisiner est encore plus trippant car je me connais, je connais mon plan par cœur alors je me permet d’essayer et d’explorer.

Tout ce qui n’est pas a priori super «healthy» est adaptable… et il est possible de trouver des alternatives.

Je te partage donc ma version du poulet G tao que TOUT LE MONDE aime ici, genre big time ! Quand j’en ai … je sais que je dois doubler la portion pour chacun ! Quand on est a pleine [6] capacité je te jure que c’est un projet mais qu’est-ce qu’on ne ferai pas par amour?

Alors allons-y voici le secret de mon poulet qui entre big time dans un plan… dans le mien en tout cas !

GÉNÉRAL TAO

Ingredients

  • Environ 6 c. à soupe de sauce soya, de ketchup, d’eau et de vinaigre de riz
  • Un peu de gingembre frais haché finement
  • 3 gousses d’ail, hachées finement
  • Environ 1 c. à thé de fécule de maïs
  • Un peu de paprika doux
  • Un peu de sambal oelek
  • Un peu de d’huile de sésame grillé pour la sauce 
  • Un peu de d’huile de sésame grillé pour la cuisson au four 
  • Un peu de sirop d’érable 
  • 1 gros brocoli légèrement blanchit
  • 5-6 poitrine de poulet désossés coupés en gros cubes ou lanières
  • 1/2 - 1 tasse de farine tout usage
  • 4 œufs légèrement battu avec sel et poivre
  • 2 tasses de chapelure Panko
  • 2 oignons verts, émincés

Instructions

  • Dans un bol, mélanger la sauce soya, le ketchup, l’eau, le vinaigre, le gingembre, l’ail, la fécule, le paprika, le sambal oelek et l’huile de sésame. 
  • Dans un chaudron avec de l’eau attendrir les brocolis. Réserver sur une assiette.
  • Dans un bol, saler et poivrer le poulet. Tremper dans la farine, tremper ensuite dans l’œuf battu et ensuite on roule les lanières de poulet dans la chapelure panko de sorte a faire des croquette de poulet.
  • Déposer les lanières de poulet sur une plaque de cuisson recouvert d’un papier parchemin et parsemer d’huile de sésame. 
  • Faire chauffer la sauce et la laisser épaicir un peu.
  • Rectifier pour obtenir la consistance désirée.
  • Quand le poulet est COMPLETEMENT cuit,  les mettre dans la poele ou le wok avec la sauce, bien les enrobe. Parsemer d’oignons verts.
  • J’aime servir le Tao avec du riz basmati, du riz sauvage ou encore de l’orge. 

Dis-moi c'que t'en penses.